L'Observatoire du Halal

CONSOMMATEURS, RESISTEZ ET AGISSEZ !

Face à l’inertie des pouvoirs publics, pourtant chargés de la protection des populations (il y a dans chaque département une Direction Départementale de Protection des Populations (sic) dont dépends la Direction des services vétérinaires) nous sommes dans l’obligation d’agir par nous même.

Comme le dit Roger Heurtebise dans un excellent article de “Riposte Laïque” (http://ripostelaique.com/viande-halal-ne-comptons-que-sur-nous-memes-pour-nous-proteger-dun-risque-sanitaire-majeur.html ) nous ne pouvons compter que sur nous mêmes, alors que nous entretenons par nos impôts des services publics chargés de nous protéger.

Chacun de nous doit exercer une pression sur son boucher, son supermarché, verbalement mais aussi par courrier.

Vous trouverez ci dessous des lettres type à copier et à adresser aux services publics ou abattoirs, nous devons multiplier les actions à la base pour faire bouger les choses.

Bon courage, car les contacts avec les administrations demandent la plus grande persévérance !!!

MODELE DE LETTRE A UN ABATTOIR : (faire un copier-coller,se reporter à la liste des abattoirs sur le site)

Monsieur le directeur,

Dans le souci de m’éviter le risque sanitaire lié à l’abattage halal, je n’ai pu à ce jour trouver dans mon environnement immédiat de viande provenant d’un abattoir ne pratiquant pas le rituel musulman.

Le ministère de l’agriculture a donné des établissements qui ne le pratiquent pas une liste où vous figurez.

Je vous serais donc très obligé(e) de bien vouloir me faire connaître qui parmi vos clients, boucher ou grande surface, commercialise votre production afin que je lui réserve ma pratique.

Le plus proche de chez moi serait évidemment le mieux mais je suis prêt(e) à me déplacer autant qu’il sera nécessaire.

Dans l’attente, veuillez agréer Monsieur le Directeur, l’expression de mes sentiments les meilleurs

____________________________________________________________________________________________________________

 

Service clients Argel

ZI Saint Eloi

 9 rue des Glénan CS 10903- 29419 Landerneau cedex

 Objet : viande halal

Comme vous le savez peut-être, le ministère de l’agriculture a publié une liste des abattoirs qui pratiquent l’abattage traditionnel. Grâce à ce document, j’ai pu vérifier que le numéro d’agrément qui figure sur l’étiquette des steaks hachés que vous commercialisez est celui d’un abattoir qui pratique l’abattage halal. Il en va de même pour les escalopes de dindonneau que j’ai coutume de vous commander

Le moins que l’on puisse dire est que vous ne vous souciez guère d’informer vos clients d’une particularité qui implique un risque sanitaire aujourd’hui enfin reconnu, notamment sur la viande hachée, et conduit l’acheteur à acquitter à son insu un surcoût de 15 centimes par kilo en faveur des mosquées. Soit ce que le droit dénonce comme une vente liée. Je note d’ailleurs qu’il a fallu que je réitère mon appel téléphonique pour obtenir de vous une réponse très évasive au demeurant.

Je suis cliente de longue date d’Argel mais vous comprendrez pourquoi je m’abstiendrai désormais de me fournir auprès de vous de viande ou de tout produit qui en comporte. Je réserverai ma pratique à un boucher proche de chez moi qui ose afficher, au sens littéral du mot, qu’il se fournit auprès d’abattoirs traditionnels. Et comme nous vivons au temps d’internet, je ne manquerai pas de le faire savoir sur les sites attentifs à ces questions.

______________________________________________________________________________________________________________

Dépôt de plainte auprès de la DGCCRF

par mail : http://www.economie.gouv.fr/courrier/4204

Par téléphone : 3939  : armez vous de patience!!!

Base juridique : Le prix de chaque kilo de viande issu de l’abattage halal inclut une ristourne de 15 centimes à l’une des trois mosquées habilitées à désigner le sacrificateur islamique. Laisser ignorer à l’acheteur qu’il paye en plus du prix du produit une prestation qu’il n’a pas sollicité est constitutif :

- de vente liée : « Il est interdit de subordonner la vente d’un produit à l’achat d’un autre service » Code de la consommation article L 122-1

- d’escroquerie : « L’escroquerie est le fait (…) de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi à son préjudice ou au préjudice d’un tiers à remettre des fonds » Code pénal article 313-1

-de pratique commerciale trompeuse : « Une pratique commerciale est trompeuse (…) lorsqu’elle repose sur des présentations fausses (…) portant sur les caractéristiques essentielles du bien » telles que « son mode de fabrication« .

« Une pratique commerciale est également trompeuse si (…) elle omet ou dissimule (…) une information substantielle » telle que « les caractéristiques du bien » Code de la consommation article L 121-1, modifié par la loi n° 20008-776 du 4 août 2008 -article 83