L'Observatoire du Halal

TABLEAU D’HONNEUR

 

 

21/04/2012 : Bravo à Malika Sorel-Sutter  interviewée dans Valeurs Actuelles.

Une polémique a éclaté sur la viande halal. Pensez-vous qu’elle soit subsidiaire, comme le disent certains commentateurs ?

Ceux qui l’affirment, y compris dans le monde politique, n’ont rien compris ou font semblant de ne rien comprendre. Le “halal” est central dans la dégradation de l’intégration culturelle des populations de l’immigration du Sud car il ne concerne pas seulement l’abattage rituel : il s’agit d’une philosophie de vie qui consiste, au travers des concepts de “pur” et d’“impur”, de “licite” et d’“illicite” à bâtir une muraille identitaire autour d’une communauté d’appartenance qui se base sur des principes religieux et non sur les principes républicains.

L’islamologue Gilles Kepel – dont je partage les observations mais pas les conclusions – a montré dans un livre récent (Quatre-vingt-treize, Gallimard) que le halal était devenu un des vecteurs les plus puissants de « l’affirmation identitaire ».  Il parle même de « perspective de purification » et attire l’attention sur le fait que l’enjeu du halal, au travers de ce rigorisme, est le « contrôle cultuel et politique » des musulmans par les salafistes et les Frères musulmans, qui se livrent bataille sur la terre de France considérée comme importante au vu des millions de musulmans qui y résident.  La question du halal pose également celle de la dîme qui avait pourtant été abolie à la Révolution française

 BRAVO à PICARD pour sa réponse claire et honnête à un consommateur :

A Trets (13) laboucherie Stéfanelli affiche clairement non seulement les numéros d’abattoirs d’où proviennent leur viande bovine et ovine ce qui permet de vérifier qu’ils figurent sur la liste des abattoirs non halal mais encore une attestation de l’intermédiaire qui assure que les bêtes sont abattues de façon traditionnelle

nature-régions.com ( http://www.nature-regions.com/) affiche clairement qu’il exclut l’abattage halal

Bravo au site “LE COLIS DU BOUCHER”  Interrogés par téléphone (09 77 72 52 58) ils assurent que leurs produits sont obtenus par abattage traditionnel.  Ils donnent sans hésitation le n° d’agrément de l’abattoir où ils se fournissent, ce qui permet de vérifier l’exactitude de cette information, et se promettent de le faire figurer sur leur site.

Bravo à la boucherie Rigaud et Filles installée en plein centre-ville de Leers dans le Nord (l’enseigne possède aussi un magasin à Wambrechies). On peut y lire que la viande proposée est produite exclusivement en employant des méthodes d’abattage traditionnelles. Sous-entendu qu’il ne s’agit surtout pas de viande halal ! http://www.nordeclair.fr/Locales/2012/03/10/la-viande-non-halal-nouvel-argument-comm.shtml

 ”"

____________________________________________________________________________________________________________

Bravo à Christian Le Lann dans dernier éditorial de la revue « La boucherie française » (n° 755, mars 2012) de la Confédération Française de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Traiteurs   http://ripostelaique.com/scandale-de-la-viande-halal-la-sauce-commence-a-prendre.html

”"