L'Observatoire du Halal

19/04/2011 Le halal, “une philosophie de vie”

(LeVif.be) Le marché halal représente un véritable business pour les entreprises, qu’elles soient nationales ou internationales. Mais que représente-t-il exactement ?

Le terme halal ne s’applique pas qu’à la nourriture, comme pourraient encore le penser beaucoup de personnes. « Consommer halal est une philosophie de vie, comparable au bio » comme nous l’explique Bruno Bernard, consultant expert en commerce international pour la Brussel Entreprises Commerce and Industry (BECI) de Bruxelles, co-auteur de l’ouvrage « Comprendre le Halal » et créateur de la Certification Officielle Halal européenne.

Le boom du halal

Cette apparition soudaine sur le marché de produits halal pourrait être comparée au boom du bio dans les années nonante. Elle est notamment la conséquence d’un certain manque de confiance des consommateurs musulmans envers les produits. « Beaucoup de musulmans ne font plus confiance au marché », nous explique Bruno Bernard, créateur de la Certification Officielle Halal européenne. « Par exemple, on leur a vendu des yaourts, produits qu’ils n’avaient pas l’habitude de consommer. Or, il n’était pas précisé de façon claire que la plupart contiennent de la gélatine de porc. Lorsqu’ils s’en sont rendus compte, ils se sont sentis trompés ».

Quand à l’évolution future de ce marché en pleine expansion, Bruno Bernard pense que d’ici une trentaine d’années, celle-ci tendra à se calmer : « L’évolution de la société arabe rendra peut-être les jeunes moins religieux. Beaucoup d’entre eux seront plus intéressés par Facebook que par la nourriture halal ».

De plus, la globalisation de notre société ne limitera plus la nourriture halal aux musulmans. « Lorsque je mange une pizza, je ne deviens pas italien. De même que nos grands-parents ne mangeaient jamais de couscous, de hamburgers, notre société évoluera peut-être et tout le monde consommera alors du halal ».

Quelques précisions sur le halal

Sont considérés comme halal, ou licites, les produits ne contenant ni porc, ni alcool. Pour consommer de la viande l’animal doit avoir été abattu selon les règles sacrées du Coran, c’est-à dire égorgé sans étourdissement préalable. Et enfin, l’animal ne doit pas avoir été élevé au préalable de manière intensive.

De plus en plus de grandes marques proposent une version halal de leurs produits, comme les bonbons Haribo, fabriqués sans gélatine de porc. D’autres produits peuvent être halal, comme les cubes de bouillon, les boissons qui par leur certificat de conformité halal, ne sont pas entrées en contact avec des denrées illicites ou interdites.

A contrario, certains gels douche, shampoings ou cosmétiques peuvent être décrits comme étant haram ou illicites, car contenant des composants dérivés du porc, comme des pigments.

Hélène Lepers (stg)

 



04/12/2010 Forum inter-entreprises: présentation d’une bière halal

L’Observatoire du Halal – Lors du forum inter-entreprises du halal, qui se déroulait en Belgique et dont nous avions évoqué la tenue, la commercialisation d’une bière particulière a été annoncée. On arrête pas le progrès.

Pour découvrir la “Sultane Kriek”, c’est ici.

28/11/2010 Forum inter-entreprises du halal en Belgique

Forum inter-entreprises du halal les 1er et 2 décembre à Bruxelles

http://trends.rnews.be/ - (Belga) – Le premier forum inter-entreprises du halal en Belgique aura lieu aux caves de Cureghem à Bruxelles les 1er et 2 décembre prochains, ont annoncé jeudi les sociétés CLC Finances, Osmoteam agency et Qualibab International dans un communiqué.

“En 2010, le constat est évident: hier très étroit, le marché halal est en pleine expansion et attire aujourd’hui les entreprises traditionnelles du secteur agro-alimentaire”, notent les organisateurs. Le forum permettra aux entreprises ainsi qu’aux consommateurs de rencontrer des acteurs du secteur halal et découvrir les différents produits présents sur le marché. “La Belgique compte 600.000 musulmans, qui sont directement demandeurs de produits certifiés halal. Mais le marché n’est pas limité qu’à une population immigrée mais est également étendu à l’export belge qui a une place importante”, détaille Noëlle Paré, la gérante d’Osmoteam. “L’Awex compte 43 entreprises dans son club halal des exportateurs”, ajoute-t-elle. “Avec plus de deux milliards de consommateurs musulmans dans le monde, dont 20 millions en Europe, le marché des produits alimentaires halal est en constante progression depuis 1998 (+ 15% par an)”, expliquent les organisateurs. La certification halal concerne les produits alimentaires mais aussi les cosmétiques qui contiennent parfois des graisses animales, et la finance. Le Maroc, seul pays à réglementer la certification halal par arrêté ministériel, sera l’invité d’honneur du forum. CLC Finances, Osmoteam agency et Qualilab International sont des agences d’experts respectivement dans le domaine de l’audit, de la planification stratégique de projets internationaux et dans la gestion de la qualité. (LEE)